L'Art du Vrac Barlin



L'Art du Vrac Barlin propose sur le site E.commerce de son partenaire Méloko l'ensemble de ses produits VRAC. Commandez en ligne et faites vous livrer

Ce commerce de Barlin vous suggère des produits d'épicerie (pâte, riz...), des produits d'hygiène, des produits d'entretien... très souvent BIO mais surtout en VRAC. 

 

 
Réseau 1
Fournisseurs du réseau : 
Commerce Bio Le Panier Bio, Ferme Jerôme Laroche, commerce bio l’Art du Vrac, boulangerie Guy Delalleau, boulangerie Les 3 cœurs, fromagerie La Prairie, Artisans du Monde, Ferme Panier des deux chapelles, poissonnerie La Marée, Maraicher Les Sens de La Terre, Ferme les Charlottines
Jour de collecte : Vendredi Matin
Horaire de retrait des produits: 
- Vendredi de 14h à 19h
- Samedi de 9h30 à 19h

Sommaire de la présentation de l'Art du Vrac Barlin 

L'histoire de l'Art du Vrac Barlin

 Depuis environ 7 ans, Corine a décidé de changer sa façon de consommer. Devant les scandales de la grande distribution, Corine décide de se convertir au "Bio". Malheureusement,« on ne devient pas bio du jour au lendemain. Même si c’est de plus en plus accessible, ça reste plus cher que le conventionnel. On consomme différemment, en privilégiant la qualité à la quantité. Enfin… je suis tombée sur des bonbons au chocolat, même s’ils ne sont pas donnés, on a du mal à ne pas finir le paquet !». 

De plus dans le secteur de Barlin, ce n'était pas facile de pouvoir se fournir en produits biologiques. Il y a 7 ans, l'offre se limitait à un supermarché Bio et une supérette sur Béthune. J'avais énormément de mal à consommer que des produits issus de l'agriculture biologique. 

Corine a réalisé ce changement d'habitude en travaillant au foyer de jeunes travailleurs de Bruay-la-Buissière. Après quasiment 20 ans au même poste, Corine souhaite concilier valeurs personnelles et vie professionnelle; c'est alors qu'elle décide de "« changer de vie. L’envie de créer un commerce bio mûrit depuis plusieurs années. Il y a un an, j’ai démissionné pour m’y mettre sérieusement »

Corine commence ses recherches pour mener à bien son projet. Elle étudie plusieurs concepts, plusieurs idées... un jour elle tombe sur un reportage télé qui présente un commerce VRAC sur Lille. Corine est tout de suite séduite par l'idée.

 
Le concept de VRAC offre aux clients plusieurs opportunités. Il permet :
- de réduire les coûts. Un produit vendu en VRAC sera moins cher que le même produit emballé
- de choisir la quantité souhaitée. Terminé le gaspillage, achetez uniquement ce que vous voulez / uniquement ce que vous consommez.
- de tester de nouveaux produits. Tout le monde a déjà renoncé à acheter un produit car celui-ci était emballé en trop grande quantité : " Si je n'aime pas, je devrai tout jeter ? "
- de réduire son emprunte écologique. Le Vrac permet de limiter les emballages plastiques et papiers et réduit donc l'emprunte écologique de la consommation.



Sensibilisée au "zéro déchet", Corine s'orientera vers une épicerie 100 % vrac. De plus après quelques recherches, la future gérante se rend compte que cette idée est innovante dans le Pas de Calais.

Après quelques recherches, Corine décide de s'installer dans un local commercial à Barlin, « une ville vivante, où le nouveau marché couvert devrait susciter du passage ». Entourée par sa famille et quelques amis, Corine réalise l'aménagement de son local commercial situé sur la grand place de Barlin. L'objectif est de réaliser une décoration sobre, authentique et chaleureuse : des meubles en bois brut,  du parquet et des couleurs claires. 

.






De plus, une décoration simple permet à Corine de suivre les saisons. En aparté, voici quelques photos de Noel 2017 pour illustrer le propos : 

 
  

Les travaux avancent et Corine trouve le nom de son enseigne : L'Art du Vrac Barlin. En parallère, Corine décide de créer et d'animer sa page Facebook
@lartduvrac. 
Le concept intrigue et semble plaire. La page Facebook rassemble rapidement plus d'une centaine de "j'aime", les "followers" s'intéessent aux travaux et posent des questions en commentaires. 

Après plusieurs mois de travail, le commerce a ouvert ses portes le 14 Février 2017. 
Bonne nouvelle, le "teasing" réalisé sur les réseaux sociaux a fonctionné et les clients sont arrivés en nombre : " Au début, les gens posaient beaucoup de questions sur comment utiliser les produits, comment les acheter... il y a toujours beaucoup d'échanges, c'est agréable de retrouver le contact avec les personnes. Et elles peuvent prendre leur temps pour choisir."



 

Le concept du Vrac

L'idéologie du Vrac

Le Vrac est plus qu’une mode et une nouvelle façon de consommer, c'est un véritable mode de vie qui permet de tendre vers le "zéro déchet". Notre société est basée sur la consommation de masse. Ce mode de consommation et de production a poussé notre société à s'industrialiser. Ce phénomène a eu ses bons côtés. Sans cette industrialisation, notre société n'aurait pas pu se moderniser et améliorer son cadre de vie. Ceci étant dit, ce modèle est à bout de souffle : 
  • Nous épuisons les ressources de notre environnement, nous polluons notre planète
  • de plus en plus de personnes se rendent compte que la "consommation" ne les rend pas plus heureux

Le VRAC permet de limiter sa consommation à ses besoins réels, sans superflu : emballages décoratifs... De plus devant le défi écologique, le VRAC permet de limiter son emprunte environnementale et de tendre vers le "zéro déchet". Le mouvement du "zéro déchet" a plus ou moins toujours existé, mais celui-ci a pris de l'ampleur en 2013 à la sortie de l'ouvrage "Zéro Déchet" de Béa Johnson, une américaine d'origine française. La californienne explique dans ce litre comment elle limite sa production de déchet à un litre par an (A titre de comparaison, la majorité des français sort toute les semaines 2 poubelles remplies de 120 litres).




Sans tomber dans cet extrême, il est possible de réduire considérablement et simplement ses déchets. Des villes comme Roubaix s'engagent dans cette démarche : http://www.roubaixzerodechet.fr.

Retrouvez ci dessous une vidéo présentant les projets sur le sujet du "zéro déchet" de la ville de Roubaix:


Qu'est ce que le Vrac concrètement ?

Aujourd'hui, il existe un peu plus de 50 épiceries dédiés exclusivement au VRAC en France.

Concrètement grâce à l'Art du Vrac Barlin, vous pourrez :

- faire des économies : les produits en VRAC sont de 5 à 20 % moins cher.
- payer uniquement ce que vous consommez
- réduire le volume de votre poubelle


Lorsque vous voulez acheter un produit, il y a plusieurs solutions.
1 ) soit vous amenez et remplissez vos propres bocaux ou vos propres bouteilles,
2 ) soit vous utilisez les contenants que d'autres clients ont offerts à l'Art du Vrac Barlin
3 ) sinon vous pouvez utiliser des sacs krafts pour les produits solides et des bouteilles réutilisables en plastiques ou en verres (consignées) disponibles sur place

Dans tous les cas, vous payez à la fin uniquement les produits.

 

 L'Art du Vrac Barlin aujourd'hui


Aujourd'hui, l'Art du Vrac Barlin vous propose ses produits au 62 Place Roger Salengro à Barlin (62620). On trouve dans ce local environ 300 références.
Corine souhaite développer son offre de produits vrac et bio tout en misant sur des prix « accessibles au plus grand nombre». 
La gérante souhaite également développer son offre de produits locaux : "Je vends déjà un savon au lait d'ânesse produit à quelques kilomètres d'ici à  Rebreuve-Ranchicourt "


Les portes de ce magasin  sont ouvertes aux clients :
- de 9h30 à 12h30 puis de 14h à 19h du mardi au vendredi
- de 9h30 à 19h le samedi 


La gamme de produits est très varié. Vous pouvez y retrouver des : 
 Produits d'entretien 

Produits d'hygiène      

 Produits d'épicerie salée (graines, riz, pâtes...)     

Produits d'épicerie sucrée (bonbons, fruits secs...)     
    
 Thé et Café  

Huiles et vinaigres 

 


 Suivez l'actualité de l'Art du Vrac Barlin


Vous avez des questions sur l'Art du Vrac?
Contacter Corine au 09 86 38 35 56



 
Crédit photo : la Voix du Nord du dimanche 12 Février 2017 - Article de Ruben Muller