Notre histoire

 

Contexte de Méloko

Méloko est né de plusieurs constats dans un contexte bien précis à la croisée de 5 enjeux de sociétés :
 

  • L’ECOLOGIE, LE DEVELOPPEMENT DURABLE et LE SOCIAL avec une prise de conscience collective sur l'origine et la qualité des produits consommés (les critères écologiques, éthiques…des produits) . Nous travaillerons donc sur les enjeux sociétaux de l’ALIMENTATION SAINE DURALE et  de  la CONSOMMATION DURALE.
 
  • LA SOLIDARITE avec le manque d'autonomie (personnes âgées, personnes fragiles…)  et la sélection économique pour s’approvisionner en produits frais et sains. Nous travaillerons donc sur les enjeux sociétaux du VIEILLISSEMENT DES POPULATIONS ET DE L’ISOLEMENT ECONOMIQUE.
 
  • LE TRAVAIL / LE TISSU ECONOMIQUE d’une part avec l’appauvrissement en artisans / producteurs locaux  des villages et des centres villes au profit des zones commerciales et d’autre part avec la déconnexion entre lieu de vie / lieu de travail / lieu d’habitation qui provoque un désintéressement de la vie des territoires. Nous intégrerons à l’esprit « CŒUR DE VILLE » et  nous travaillerons sur l’enjeu sociétal de la DESERTIFICATION DES CAMPAGNES.



 

 

Histoire de Méoko 

 

Septembre 2018 

François Goval rejoint l'équipe opérationnelle de façon permanente et bénévole, Méloko emménage dans ses nouveau locaux à Witternesse et ouvre son point logistique à Béthune.


Juillet 2018

Une année se termine. Méloko a fait ses preuves : 500 inscrits sur sa plateforme, une communauté de 1500 personnes sur les réseaux sociaux, 902 commandes livrées sur 20 points relais ou à domicile.
 

Avril 2018

 Méloko compte son premier salarié (Félix Degrave), annonce une seconde journée de livraison dans la semaine et fête ses premiers clients professionnels : un commerce de proximité, un restaurant, un bar et un lycée.  
 

Février 2018

Le premier partenariat avec un CCAS est signé. Notre objectif d'amener les produits au plus prés des personnes dans le besoin se concrétise de plus en plus grâce au CCAS de Lillers. Merci à eux.

 
Janvier 2018

Le nouveau logo et sa charte graphique est approuvé.


 Septembre 2018

 Réouverture de la plateforme après une brève fermeture due à la création de la structure Méloko. La plateforme recommence son activité avec 10 acteurs fournisseurs:  Ferme Jerôme Laroche, commerce bio l’Art du Vrac, boulangerie Guy Delalleau, boulangerie Les 3 cœurs, fromagerie La Prairie, Artisans du Monde, Ferme Panier des deux chapelles, poissonnerie La Marée, Maraicher Les Sens de La Terre, Ferme les Charlottines et 7 acteurs distributeurs : la MDSP, La Maison des Echanges, Le Bookkafé, L'Art du Vrac, le Garage Solidaire de l'Artois, la fromagerie La Prairie, le TourHotel.
 

 Juillet 2018 

Création de l'association Méloko 
 

 Avril 2018 

Ouverture du site Méloko. 6 Partenaires peuvent y vendre leurs produits : Le Panier Bio, L'Art du Vrac, Boulangerie Pâtisserie Chocolaterie Guy Delalleau, Fromagerie la Prairie, Ferme le Panier des deux Chapelles, Ferme Jerôme Laroche
 

 Janvier 2018

​​​​​​​Le projet " A Portée de Main " devient Méloko

 

 

Novembre 2017

​​​​​​​Le projet " A Portée de Main " obtient avec son partenaire la MDSP une subvention pour lancer le projet
 

Septembre 2017

 Le projet " A Portée de Main " est labellisé : Entreprise de Demain Smart City Béthune 
 

 Début 2017  

​​​​​​​Un concept est imaginé - Mutualiser les produits et les services existants afin de créer une offre globale
 

 Année 2016

​​​​​​​Le projet intègre l'incubateur technologique APUI sous le nom de " A Portée de Main "

 

Année 2015

​​​​​​​Une idée apparait dans la tête de Maureen. L'idée émane de 2 constats :
* la prise de conscience collective sur l'origine et la qualité des produits consommés (les critères écologiques, éthiques…des produits)
* le manque d'autonomie (personnes âgées, personnes fragiles…)  ou de temps pour réaliser ses courses quotidiennes

Un constat supplémentaire est réalisé suite à une année de travail et de recherches  :
* l’appauvrissement en commerces de proximité / producteurs locaux  des villages et des centres villes au profit des zones commerciales